CPM tout chemin 22/05/2022

Réservé aux informations internes de la CASIM 78, sorties et CPM

Modérateurs : Pascalus IV, Kalyss, Aimede

Répondre
Avatar du membre
LeDouze
Messages : 113
Enregistré le : dim. oct. 14, 2018 15:42
Moto : Honda 600 Hornet - BMW S1000R
Casim : 91
Prénom : Mike
Localisation : Ablis

CPM tout chemin 22/05/2022

Message par LeDouze »

Ola la 78,
D’après le calendrier vous organisez un CPM tout chemin dimanche 22/05, accepteriez vous des participants d’autres casim?
Image

Avatar du membre
Pascalus IV
Moniteur
Messages : 2556
Enregistré le : dim. juin 27, 2010 23:23
Moto : Katouchka 1050
Casim : 78
Prénom : Sans US
Localisation : C78 - Soisy
Contact :

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par Pascalus IV »

Si la météo nous permet de le maintenir et dans la mesure des places dispo, oui bien entendu.
Image

Avatar du membre
syl20pak
Messages : 359
Enregistré le : jeu. sept. 17, 2015 23:12
Moto : Bandit-Thruxton-XV500-F650GSx2
Casim : 91
Prénom : Sylvain
Localisation : Villabé

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par syl20pak »

:boire: :cotillon: bah voilà... c'était juste génial ! Merci la C78 de nous avoir accepté.
Puisque j'ai fait mon boulet, je vais me charger du CR...

6h01 : le réveil sonne ! bah oui, il parait que l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt ! Et moi, mon avenir proche, je le veux plein de pâquerettes et de boue !
Et puis aussi parce que mine de rien, il faut 1h30 pour nous rendre de notre sud Francilien au point de rencontre dans le nord 78...
7h57 : nous voilà partis ! Coté carburant, on n'a pas le plein, mais après un rapide calcul ça devrait passer. D'autant que j'ai repéré une station service à quelques hectomètres du point d'arrivée.
8h30 : nous sommes sur l'A6, et passons devant la sortie Chilly-Mazarin. Je checke une dernière fois le voyant (car pas de jauge sur ma vieille enclume) : il est toujours éteint. Car après, je ne sais pas s'il y a une autre station-service à un prix raisonnable...
8h31 : le voyant de carburant s'allume ! Il reste encore plus de 50km... Mauvais présage pour la journée !!! je sens que la loi de Murphy n'est pas loin (et les heures qui suivent me le confirmeront) !
8h57 : j'ai bien réfléchi, et je pense que ça ne passera pas ! Comme on est à 2 doigts de se retrouver sur le périph', je fais signe à ma partenaire de glisse (dans la boue hein !) qu'il faut qu'elle trouve de quoi abreuver mon destrier. Elle connait le coin, elle prend le lead, et on se retrouve à une station à la porte d'Italie, où je dois me démunir d'un rein pour quelques litres.
9h12 : c'est reparti !
9h27 : un motard, sur un trail, se met dans nos roues, avec un beau quinconce. Qu'est-ce qu'il veut celui-là ?
9h36 : on arrive au point de ralliement. Tout le monde est là. En fait le 3e larron-squatteur fait aussi partie des nôtres !
9h44 : après quelques explications des sieurs Pascal et Arnauld, nous nous rendons sur un spot parfait pour apprendre. Apprendre quoi ? Bin à se bourrer gentiment sur un virage dans le sable à 50 mètres de l'arrivée ! Oui, l'égo ça se travaille aussi en faisant des châteaux de sable ! J'aide le compère à relever sa moto, lui détord la pédale de frein, tout va bien, c'est le métier qui rentre, ça repart !
10h : on commence par la théorie, le positionnement sur la machine, bref, tous les fondamentaux indispensables. Ensuite nous irons faire des boucles, des huit, des saute-mouton-planté-de-fourche, du motoculteur dans le sable, etc... Tout le monde s'en mettra une ou deux, globalement sans casse ni douleur (tout le monde est reparti sur sa moto).
11h : on commence les montées... descentes... les calages dans la montée... bref ! les monos de la 78 n'ont rien à envier au vice de ceux de la 91 !
11h08 : ma vieille bavaroise refuse de démarrer ! ça sent la batterie à plat. Pourtant, je n'ai rien laissé allumé !!! je vous jure !!! Sans doute n'a t'elle pas apprécié mes roulé-boulés multiples lors de mes précédentes sorties trail (et ? Bon, c'est pas grave, on était justement dans une pente, je vais démarrer à l'ancienne ! Et puis je ferai aussi joujou avec l'Indienne de madame.
11h10 : c'est quoi ce réglage de m**** de garde à l'embrayage ??? Bon, c'est juste impossible de faire un point de patinage ! Je comprends pourquoi elle avait du mal ! Note pour moi-même : avant de beugler après ma chérie parce qu'elle n'arrive plus à faire un simple point de patinage, s'assurer que ce n'est pas la faute de la moto.
12h22 : à la soupe !!! Moment bien mérité, et encore plus convivial.
13h55 : départ pour le roulage dans les petits chemins.
13h56 : bim ! à la sortie du spot, encore une chute. Quelques bobos supplémentaires, et surtout une alarme qui dit qu'il serait plus raisonnable de rentrer à la maison, ce que notre compère fera. Il nous préviendra plus tard qu'il est arrivé à bon port.
14h30 : après un peu d'autobeurk, on se trouve au point de départ de la balade TT. Super !!! Par contre, snif, ça sent le chaud. OK, je n'arrête plus la moto (à moins d'avoir une pente à portée de main), mais c'est une odeur que je n'aime pas. Et qu'est-ce que je m'aperçois-je ??? De la fumée (genre huile qui crame) qui sort d'entre mes jambes ! Hop ! à quatre pattes pour chercher la cause. Il semble que j'ai une fuite d'huile moteur (qui tombe sur l'échappement) au dessus de la boite, derrière le cylindre. Donc difficile de voir et d'analyser. Bon allez, on repart, si la fuite est grosse je devrais m'en apercevoir rapidement !
A chaque pause, ça continue de fuir. Mais pas de si grosses quantités (mais ça reste toujours impressionnant de voir une flaque se former).
15h30 : petite pause près d'un très joli moulin. Comme on va rester un moment, je décide d'arrêter le moteur.
15h59 : on décide de repartir. Et le démarreur fait... claclaclac ! et quand il fait claclaclac ça veut dire que mes compères vont faire du sport ! :twisted:
Grace à la force de tous ces corps transpirants et musclés, poussant avec passion et bienveillance, leurs regards dans la même direction que le miens STOP !!! Je m'égare ! Bref, ils m'ont aidé à démarrer à la poussette !
16h : en fait l'huile qui pisse de partout me stresse un peu. Du coup on décide d'abandonner le groupe et rentrer en ligne droite à la maison.
18h : on arrive à la maison. 2h au lieu d'1,5 car je n'ai pas voulu tirer sur le moteur et rester en dessous de 90 km/h. Ce qui m'a permis de réfléchir à ce qui pourrait bien fuir. Ma première idée était le capteur de pression d'huile, mais si c'était le cas mon réservoir se serait vidé bien plus rapidement
18h20 : la batterie est démontée. Elle est encore pleine d'électrolyte. Tension à 12,68V. Je n'y comprends rien. Donc, chargeur intelligent (qui me dira si elle a du plomb dans l'aile (attention, jeu de mots technique !)). Quant à la fuite, j'ai l'impression que ç'est un tuyaux récupérateur d'huile, mais comme j'ai trop la flemme je m'en occuperai demain !

Voilà, j'ai bien été le boulet du jour ! Mais la journée s'est bien terminée. J'espère que c'est le cas pour tout le monde, et que toutes les petites chutes n'auront fait que des petits bobos et de grands souvenirs.
N'hésitez pas à donner de vos nouvelles.

MERCI à tous, et particulièrement Arnauld et Pascal pour votre bienveillance, votre disponibilité, vos conseils avisés et de nous avoir accepté.

Au fait, quand est-ce qu'on remet ça ?
Si vous voulez venir jardiner vers chez moi, je commence à avoir quelques bons spots. N'hésitez pas, vous êtes les bienvenus.
Image

Avatar du membre
LAGROGNE
Moniteur
Messages : 1942
Enregistré le : dim. août 25, 2013 09:24
Moto : BMW F 850 GSA
Casim : 78
Prénom : Olivier
Localisation : Mon 06..aussi?

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par LAGROGNE »

Mais...mais c'est moi les deux gamelles :lol: :lol: .
En effet, pour une première, que de choses à retenir.

Néophyte total en tout terrain, on repart de zéro, tout ce que l'on connait de la pratique sur route est à effacer, il faut faire exactement le contraire, ou peu s'en faut :lol: .

C'est une discipline exigeante, vraiment physique, car jouer avec une moto de 240 kg sur le sable, les pierres et les bosses, euuuuuhhh.... n'est pas Tom Barrer qui veut et oubliez ce que vous voyez sur les spots de promo pour les maxi trails, c'est du marketing et les pilotes sont des pros.

Non, c'est un apprentissage fait de petites choses à savoir et pratiquer, pour prendre un max de plaisir.

Bonne entrée en matière quand mon prédécesseur devant moi chute sur une portion sableuse, moi qui tente un évitement et plouf, le sable . Résultat, une pédale tordue et mon lumbago qui se rappelle à moi. Merci à Sylvain et les autres copains de m'avoir aidé à relever la moto. Première leçon: ne pars jamais seul en TT.

S'enchaineront ensuite tous les exercices de la matinée, qui vous ramènent à l'école de la modestie: rouler dans le sable en maitrisant la motricité, maîtriser le freinage en descente sur une piste bien caillouteuse, remonter cette piste en travaillant la motricité et la position et pour finir, caler dans cette montée pour redescendre avec l'embrayage ... Comme ça ne suffit pas, on rajoute le franchissement d'une bosse avec le p'tit coup de gaz qui va bien (bravo à l'Africa Twin qui a décollé des deux roues) et le huit en point de patinage avec appui du pied extérieur pour garder l'équilibre provoqué par la faible vitesse.

Après tout ça et trois litres de sueur, on a le droit de déjeuner. Mes lombaires se rappellent à mon souvenir et me commandent d'arrêter là le supplice, car dans trois jours, c'est le weekend Casim.

Et c'est reparti en direction de la route. A la sortie du chemin pour rejoindre une piste plus roulante en ralentissant, je cale.... moto posée entre deux bosses, les pieds dans le vide: TIIIIMMMbeeeeeerr ... et de deux.
Truc moins drôle, n'ayant plus d'appuis, je n'ai pas réussi à m'éjecter, dont je reste sous la moto, mon mollet gauche coincé entre elle et le sol.

Première leçon de cette seconde gamelle: ne partez jamais seul, car là, je ne vois pas comment s'en tirer à dégager sa jambe et ensuite relever sa bécane. seconde leçon: la qualité de l'équipement; Merci aux bottes enduro qui ont bien amorti le poids de la moto (240 kg) et préservé ma jambe.

Ben Sylvain est encore là :mrgreen: , décidément, t'as bien fait de venir :wink: et les potes à la rescousse pour me dégager de ce mauvais plan. Nouvelle leçon, double tes distances avec tes acolytes, car on n'est pas sur la route et les pièges sont partout, rallongeant le temps de réaction et surtout d'anticipation.

Bilan de la journée: un apprentissage total, je m'en doutais, mais réellement on repart de zéro et pour un moniteur, il faut vraiment la jouer modeste. Un capteur de feu stop hs, mes feux stop sont allumés en permanence, une pédale de frein tordue ( détordue depuis) et quand même une sacré découverte des possibilités de mon trail, de mes capacités en TT et de la marge de progression pour commencer à être à l'aise.

Autre point, la solidarité est encore plus de mise en TT que sur route, car sans les copains, une galère peut vite se transformer en enfer. Donc merci à tous, Pascal, Jean Philippe, Arnaud pour vos conseils, Sylvain pour ta tenue bleu flashy et surtout ton aide :D et les copains du groupe. Promis, la prochaine fois, je resterai sur mes deux roues pour rester avec vous l'après midi. :jesors:
La moto sera réparée Mercredi, la veille du weekend Casim. Pour mon dos, on va faire au mieux pour être en condition pour encadrer durant ce weekend.
Plus je me juge, moins je m'estime, mais plus je me compare, plus je me rassure.

Avatar du membre
Oliv'
Messages : 84
Enregistré le : dim. sept. 09, 2018 21:30
Moto : XT1200ZE
Casim : 78
Prénom : Olivier

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par Oliv' »

A ce que je vois le moral est au top malgré tes mésaventures de dimanche !
C'est une excellente nouvelle que tu puisses faire réparer ton contacteur de feu stop juste avant le départ du week-end... et quant au bonhomme, en serrant les dents et avec une bonne dose de pastis :shock: :shock: :shock: , ça devrait le faire :D

Allez, repose bien ton dos pendant 2 jours et ensuite profite à fond du week-end.

Avatar du membre
Amy Kawette
Messages : 534
Enregistré le : dim. oct. 11, 2015 16:46
Moto : Kawa ER6N / BMW F650 GS
Casim : 91
Prénom : Anne

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par Amy Kawette »

Merci à la CASIM 78 pour ce CPM initiation off-road. C'est une super idée, en plus avec des profs compétents !
Vous avez trouvé un chouette terrain de jeu... Sylvain et moi sommes jaloux.
Oui parce que 90 bornes, ça fait un peu loin pour aller s'entrainer...
Et cette rando dans les chemins du Vexin... :bien
Dommage que nous ayons dû écourter. (Ce que Sylvain ne vous dit pas, c'est qu'il a repeint ma moto et mon pantalon couleur huile moteur mouchetée... :evil: )

Et oui, le trail, c'est l'école de l'humilité (car comme tu l'as justement dit Olivier, on repart de zéro niveau apprentissage), et surtout l'école de la camaraderie !
Nous avons pu l'expérimenter dimanche.

J'espère que les chutes ne décourageront pas les traileurs en herbe que nous sommes. C'est parfois dur de se remettre en selle après une expérience malheureuse... je sais de quoi je parle. :wink:

Olivier, je croise les doigts pour que tu sois en forme pour le WE CASIM !

Pascal, Arnauld, JP, merci pour vos conseils et votre patience. :bise
Aux Casimirs présents dimanche : merci pour votre accueil et votre esprit de camaraderie.

Et désolée d'avoir été les boulets du jour... :guns
Image

Avatar du membre
Pascalus IV
Moniteur
Messages : 2556
Enregistré le : dim. juin 27, 2010 23:23
Moto : Katouchka 1050
Casim : 78
Prénom : Sans US
Localisation : C78 - Soisy
Contact :

Re: CPM tout chemin 22/05/2022

Message par Pascalus IV »

Merci à vous pour vos encouragements et temoignages, je ne suis pas resté l'après midi, mais la matinée était top.
Image

Répondre