Nous sommes le Mer Avr 25, 2018 06:48

Bienvenue sur les forums de la CASIM

Le forum où tous les Casimirs peuvent discuter.

réglage des suspensions

Réservé aux informations internes de la CASIM 77, sorties et CPM

Modérateurs: Averell, tomdarkside, Val, maxime

 
Messages: 29
Inscription: Jeu Sep 17, 2015 23:12
Moto: Bandit
Casim: 77
Prénom: Sylvain

réglage des suspensions

Message par syl20pak » Lun Oct 30, 2017 17:26

Bonjour à tou(te)s !

Ça fait déjà 2-3 fois que j'entends (hors CASIM) des énormités sur les suspensions et, je me suis dit que ce n'est pas une science évidente pour tout le monde, autant essayer de la traiter par le comportement de la moto. Evidemment, à chaque moto son réglage optimal, mais avant d'être des Rossi, essayons de rouler avec des motos globalement réglées.
Voici ce que j'ai pu récupérer d'autres forums :

"Sur un amortisseur, il y a 3 réglages: précontrainte, détente et compression.
S'il n'y en a qu'un, c'est la précontrainte, s'il n'y en a que deux, c'est précontrainte et détente.
La précontrainte, c'est la compression de base du ressort quand il est au repos.
Pour une fourche, c'est exactement l'inverse. La détente est en haut, et la compression en bas.
-La compression doit être moins freinée que la détente
Sur du billard, pour rouler très vite, il faut privilégier des hydrauliques très fermés pour éviter les pompages de suspension qui génèrent une imprécision de comportement plus ou moins gênante


Symptômes et solutions
A l'avant:
La moto se redresse sur les bosses ou sur les freinages sur l’angle
Cause : la fourche s’enfonce trop rapidement.
Remède : resserrer la compression.

La moto est instable en entrée de virage et au freinage
Cause : la fourche s’enfonce trop rapidement.
Remède : resserrer la compression

La moto est instable en entrée de virage au relâché de frein
Sous virage
Cause : la fourche se détend trop.
Remède : resserrer la détente

La moto est paresseuse en entrée de virage et/ou la roue Av perd le contact avec la route à l’accélération
Cause : la moto est trop haute de l’avant
Remède : diminuer la précontrainte et/ou la compression

La moto plonge vers l’intérieur du virage
Sur virage
Cause : la fourche se détend trop lentement.
Remède : diminuer la détente


La moto est instable de l’avant en virage bosselé
Cause : la suspension n’est pas assez vive
Remède : diminuer la compression

L'ARRIERE :
La moto s’inscrit difficilement en virage
Cause : l’arrière s’enfonce trop
Remède : augmenter la précontrainte ( ! la suspension peut sembler dure à cause du système de biellettes car en s’enfonçant trop elle réagit de manière brutale )

La moto louvoie à haute vitesse
Cause 1 : la moto se tasse sur l’arrière.
Remède 1 : durcir la précontrainte du ressort
Cause 2 : la roue avant manque d’appui.
Remède 2 : rehausser l’arrière de la moto.

La moto tape de l’Ar. sur les bosses en ligne droite
Cause : la suspension est trop dure, soit en ressort, soit en hydraulique.

La roue Ar. perd le contact avec le sol sur les inégalités, la moto est nerveuse en ligne droite et s’inscrit facilement en courbe.
Remède : détendre la précontrainte du ressort et/ou desserrer la compression."


Voilà, j'espère avoir éclairci la lanterne de certain(e)s. Maintenant, il n'y a plus qu'à régler !

A bientôt (au prochain CPM) !

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Inscription: Mer Juin 12, 2013 18:19
Localisation: Cachan
Moto: Triumph Tiger Sport 1050
Casim: 77
Prénom: Olivier

Re: réglage des suspensions

Message par Oliv5568 » Lun Oct 30, 2017 18:15

Mouais, et si vous êtes pas sûrs de vous...

Image
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 896
Inscription: Sam Oct 04, 2014 19:28
Localisation: Dourdan
Moto: Ducati Panigale
Casim: 77
Prénom: laurent

Re: réglage des suspensions

Message par Linstit » Lun Oct 30, 2017 18:32

Sinon des pros du réglage peuvent le faire mayennant finance. Ce sera optimisé en fonction de l’utilisation de la moto et de votre poids.

Ici je ne parle pas du concessionnaire attention.

Malgré tout parfois il est nécessaire de changer son amortisseur arrière et/ou les ressorts de la fourche car l’équipement d’origine est moyen même bien réglé...

http://www.moto-station.com/article8667-suspensions-moto-faites-les-regler-par-un-pilote-professionnel-.html
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 918
Inscription: Dim Oct 02, 2011 23:28
Localisation: Bry sur Marne
Moto: Petite crevette blanche
Casim: 77
Prénom: Stéphane

Re: réglage des suspensions

Message par Averell » Lun Oct 30, 2017 20:33

Oh ! Un vieux post de FRM !
Quand est-ce qu'on mange ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 352
Inscription: Mer Oct 03, 2012 20:51
Localisation: Emerainville
Moto: un trois pattes qui fait GrrRR
Casim: 77

Re: réglage des suspensions

Message par Florian » Lun Oct 30, 2017 20:54

Ah les suspat.....

Déjà avant de toucher aux réglages ( si votre moto en a, ce qui n'est pas le cas de toute) il faut calculer ses courses mortes et utiles : enfoncement de la moto à vide et avec le Pilote dessus, sinon tu pars d'une base faussée et cela ne servira à rien de cliquer à tt va !

Comme l'a dit l'instit tout dépend également de le précharge de tes ressorts de fourche et de ton amorto, selon les motos ils n'ont pas tous la même dureté (prends ma moto la fourche ce sont des ressorts de 10K, j'en fais 70K ... Impossible de régler correctement sans tout dé-precharger et encore idéalement il faudrait même que j'en mette un de 9.5K)

Bref longue histoire que le réglage des suspensions très compliqué à bien faire. Tous les manuels constructeurs donnent des bases de réglages après à adapter en fonction de ses courses mortes/ utiles du poids du motard, de son style de conduite et de l'âge du capitaine

Et ne pas oublier que les ressorts travaillent dans de l'huile et que celle ci perds de ses propriétés à un moment où un autres...

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 300
Inscription: Dim Oct 11, 2015 16:46
Moto: ER6N
Casim: 77
Prénom: Anne

Re: réglage des suspensions

Message par Amy Kawette » Lun Oct 30, 2017 21:08

Sinon, moi j'applique ce qu'on m'a appris dans mon avion :
"Bouton inconnu, touche à ton c.. !" :ange:

Désolée... Je sors... :arrow:
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 896
Inscription: Sam Oct 04, 2014 19:28
Localisation: Dourdan
Moto: Ducati Panigale
Casim: 77
Prénom: laurent

Re: réglage des suspensions

Message par Linstit » Lun Oct 30, 2017 21:57

:ptdr

Si tu ne connais pas le manche, tu n’y touche pas :mrgreen:
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 735
Inscription: Mer Juin 12, 2013 18:19
Localisation: Cachan
Moto: Triumph Tiger Sport 1050
Casim: 77
Prénom: Olivier

Re: réglage des suspensions

Message par Oliv5568 » Mar Oct 31, 2017 19:25

Amy Kawette a écrit:Sinon, moi j'applique ce qu'on m'a appris dans mon avion :
"Bouton inconnu, touche à ton c.. !" :ange:

Désolée... Je sors... :arrow:


Marrant, j'ai le même dicton pour la plongée "espèce inconnue, touche à ton cul".
On m'a dit ça lorsque j'ai raconté qu'en apnée je suis allé chatouillé une raie torpille par 10m de fond... content qu'elle n'ait pas réagi car sinon je ne serais peut-être plus là pour en faire le récit...
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 352
Inscription: Mer Oct 03, 2012 20:51
Localisation: Emerainville
Moto: un trois pattes qui fait GrrRR
Casim: 77

Re: réglage des suspensions

Message par Florian » Mar Oct 31, 2017 22:40

bon ba tous le monde/ toutes les disciplines sont unanimes !

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 918
Inscription: Dim Oct 02, 2011 23:28
Localisation: Bry sur Marne
Moto: Petite crevette blanche
Casim: 77
Prénom: Stéphane

Re: réglage des suspensions

Message par Averell » Mer Nov 01, 2017 08:02

La bible du réglage des suspattes, c'est là : http://www.les7pechesdumotard.fr/Commen ... s,158.html

Je vous conseille la totalité du site, par ailleurs, c'est une bonne base de méca.
Quand est-ce qu'on mange ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1732
Inscription: Dim Aoû 25, 2013 09:24
Localisation: Mon 06..aussi?
Moto: Honda CB 125 Twin European
Casim: 77
Prénom: Olivier

Re: réglage des suspensions

Message par LAGROGNE » Mer Nov 01, 2017 10:54

Avant tout ça, n'oubliez pas déjà de savoir tenir une trajectoire de sécurité digne de ce nom, tant en roulage solo qu'en roulage de groupe, en vous assurant de la pression de vos pneus, de la tension de votre chaîne et de votre position sur la moto (c'est quand même moins complexe à régler que les amortos et qu'est-ce que ça change la vie). Quand vous en serez à ne vous préoccuper que du réglages des suspates, c'est que la Casim n'aura plus grand chose à vous apporter :mrgreen:
Rouler vite, c'est bien, rouler propre, c'est mieux et plus compliqué. :cotillon:
Image


Plus je me juge, moins je m'estime, mais plus je me compare, plus je me rassure.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 612
Inscription: Ven Sep 07, 2012 09:31
Localisation: St Maurice Montcouronne
Moto: Un Tigre Blanc
Casim: 77

Re: réglage des suspensions

Message par serval91 » Jeu Nov 02, 2017 17:34

Quand je pense que certaines motos font le réglages toute seule, pourquoi s’embêter. :siffle: :jesors:
Image

Un motard est solitaire, mais n'est jamais tout seul ;)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 896
Inscription: Sam Oct 04, 2014 19:28
Localisation: Dourdan
Moto: Ducati Panigale
Casim: 77
Prénom: laurent

Re: réglage des suspensions

Message par Linstit » Jeu Nov 02, 2017 19:18

Non non, elles vont changer le réglage mais avec une base pas forcément bien réglée. Mais c’est mieux que de ne rien changer lors d’un duo... :siffle:

Par exemple une Tiger devrait être réglée au poids (aïe !) du pilote, avec un ressort adapté. Ça éviterai que dans certaines compressions ça frotte alors que l’angle est minable... :jesors:
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 612
Inscription: Ven Sep 07, 2012 09:31
Localisation: St Maurice Montcouronne
Moto: Un Tigre Blanc
Casim: 77

Re: réglage des suspensions

Message par serval91 » Jeu Nov 02, 2017 21:53

Peut pas frotté je n'ak pas les indicateurs d'angle. :roll:
Image

Un motard est solitaire, mais n'est jamais tout seul ;)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 896
Inscription: Sam Oct 04, 2014 19:28
Localisation: Dourdan
Moto: Ducati Panigale
Casim: 77
Prénom: laurent

Re: réglage des suspensions

Message par Linstit » Jeu Nov 02, 2017 23:20

bin Comme ça, ça ne frotte plus :ptdr
Image

 
Messages: 298
Inscription: Dim Aoû 28, 2011 17:05
Localisation: paris 11ème
Moto: MT 09
Casim: 77

Re: réglage des suspensions

Message par dirimant » Jeu Nov 09, 2017 18:48

Sans préjudice de ce que rappelle Olivier (Lagrogne), ce serait effectivement pas mal de faire un CPM sur cette question des suspates, au moins pour causer de la précharge (beaucoup de motos n'étant réglables qu'en précharge).

Depuis que la mienne est réglée de manière cohérente, elle est quand même beaucoup moins surprenante dans ses réactions (et devient limite dangereuse car on le sentiment que c'est un jouet et qu'on devaient facilement optimiste !!)

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 896
Inscription: Sam Oct 04, 2014 19:28
Localisation: Dourdan
Moto: Ducati Panigale
Casim: 77
Prénom: laurent

Re: réglage des suspensions

Message par Linstit » Jeu Nov 09, 2017 21:29

Même si c’est mieux, la mt09 demande carrément un changement des amortos...
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 918
Inscription: Dim Oct 02, 2011 23:28
Localisation: Bry sur Marne
Moto: Petite crevette blanche
Casim: 77
Prénom: Stéphane

Re: réglage des suspensions

Message par Averell » Ven Nov 10, 2017 08:46

dirimant a écrit:Sans préjudice


C'est bon, rien qu'avec ces deux mots, on sait quel boulot tu fais.

dirimant a écrit:ce serait effectivement pas mal de faire un CPM sur cette question des suspates, au moins pour causer de la précharge (beaucoup de motos n'étant réglables qu'en précharge).


Bonne idée. Je veux bien vous faire un cours sur la partie cycle d'une moto, et ça pourrait se faire lors du CPM méca.
Quand est-ce qu'on mange ?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 15
Inscription: Mer Sep 14, 2016 05:26
Moto: Yam XJS 900
Casim: 77
Prénom: Gérard

Re: réglage des suspensions

Message par BDS » Ven Nov 10, 2017 12:08

Bonne idée. Je veux bien vous faire un cours sur la partie cycle d'une moto, et ça pourrait se faire lors du CPM méca.

:D
Ah, en voici une idée intéressante !!!
Perso depuis le changement d'amortisseur et ressorts de suspension, j'ai une autre moto ... Le bon réglage de la suspension est très complexe, il est toujours bien venu d'être correctement conseillé ...

 
Messages: 76
Inscription: Ven Nov 24, 2017 11:21
Moto: 390 Duke, M796
Casim: 77
Prénom: Bruno

Re: réglage des suspensions

Message par bkant » Ven Nov 24, 2017 22:40

BDS a écrit:
Bonne idée. Je veux bien vous faire un cours sur la partie cycle d'une moto, et ça pourrait se faire lors du CPM méca.

:D
Ah, en voici une idée intéressante !!!
Perso depuis le changement d'amortisseur et ressorts de suspension, j'ai une autre moto ... Le bon réglage de la suspension est très complexe, il est toujours bien venu d'être correctement conseillé ...


+1, c'est une bonne idée, qui pourrait éclairer du monde.

C'est mystique, ces histoires de pneus ou de savonnettes, voire dangereux, lorsqu'on nous dit de toucher aux suspensions, quand c'est possible. On devine bien que ça peut être dangereux lorsqu'on lit le message d'origine, page 1: des suspensions déréglées, retouchées au pif, ou même usées, et la moto peut se comporter jusqu'à n'importe comment.

J'ai peu d'expérience. J'écris ces lignes pour appuyer la demande d'un petit exposé pertinent à ces sujets.

Quant on commence, on nous rabâche de faire confiance à la moto, aux pneus, comme si toutes étaient en bon état et pensées pour coller pareil à nos routes, parfois jusqu'à très cabossées (celles des Ardenes semblent être pas mal amochées par le gel hivernal). Un peu plus tard, lorsqu'on se plaint, et qu'on ose pas vraiment rouler proprement, car la moto se promène sur la chaussée... on s'essuie des railleries infondées sur les pneus, leur gomme, leur qualité, sur la gestion des gaz, des freins, du rétrogradage et des gaz, voir, précisément, sur les ajustements qui seraient à faire sur les suspensions (sans qu'on nous dise exactement dans quel sens tourner quelle vis ou écrou de réglage).

Ma M796 semblait être réglée pour la piste et des boulevards. Avec ses réglages d’origine, sur une chaussée nickel, propre et sèche, on peut faire jusqu'à n'importe quoi; au pire, on improvise, et ses Rosso raccrochent tout seul. J'ai fait 20 000km jusqu'à ce que j'ose enfin mettre rien qu'un petit clic à la détente arrière. Et depuis, enfin, elle avance précise et quasi sur un rail, je ne stresse plus lorsque je prend mes trajectoires, la moto ne ripe plus sur quelques 10aines de centimètres lorsqu'elle passe une petite bosse ou un trou, elle raccroche plus vite, ripe bien moins. Juste un clic, la moto était modifiée, vraiment très différente. Je ne regrette rien, c'était une école intéressante, 20 000km avec l'arrière qui ripait et chassait tout le temps; on apprend, dont à gérer mieux les gaz et l'embrayage d'un tracteur. Si on m'avait mieux expliqué, j'aurais certainement tournée cette vis de détente un peu plus tôt (probablement que personne n'aura su, voulu en prendre le risque ou la responsabilité)...

La Duke390... Je n'ai ripé qu'une fois sans raisons claires avec la moto d'essai, à peine sur l'angle, dans une voie d'accès d'autoroute, manifestement propre, et à une allure pourtant tranquille... J'ai l'impression que la mienne est moins souple, et surtout qu'elle accroche autrement. Il n'y a pas de réglage sur cette machine, sauf de la précontrainte de derrière; ça a une incidence sur la façon dont le pneu de derrière colle à la route?

Récemment, on m'a prêté une KTM 1290 GT pendant 24h. Ca pousse très fort. Je ne suis pas du genre à utiliser un bicylindre à 3000 tours avec la carto en mode rain et les amortisseurs en mode confort (c'est vaguement bon à se trainer en ville). J'ai surtout comparé ses réglages de suspension et ses comportements en dehors de la ville. En mode sport, je retrouvais ma M796 ajustée piste, précise, mais sensible au relief de la chaussé: à la moindre imperfection, sur l'angle, une glisse. En mode street/confort, une moto un peu imprécise, avec un avant flou, désagréable, inquiétant sur l'angle et sur une chaussée un poil défoncée... En mode street/confort, l'électronique corrige avant tout l’assiette de la moto, mode qui ne semble pas être pensé pour tourner la poignée. On le sent bien que trois fois rien sur les suspensions modifie tout le comportement et la perception qu'on a de la moto, de son adhérence, voire de son raccrochage.

Plus ennuyeux, je pense, ce qui peut être le cas de quelques uns, des suspensions et des pneus âgés. Peut-on être à l'aise et faire confiance à la moto, rouler proprement quand tout a 20 ans, que la gomme a durcie et que les suspensions se sont transformées en pompes à vélo?

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 1732
Inscription: Dim Aoû 25, 2013 09:24
Localisation: Mon 06..aussi?
Moto: Honda CB 125 Twin European
Casim: 77
Prénom: Olivier

Re: réglage des suspensions

Message par LAGROGNE » Sam Nov 25, 2017 12:54

Pour ta dernière interrogation, c'est au pilote de s'adapter sur une machine où les pneus et les suspensions sont hors d'âge, avec justement la maitrise de la gestion des gaz, des appuis bas, de la souplesse du haut du corps et du regard porté là où on veut aller. C'est ce qu'on vous apprend à la Casim et c'est la recette la plus efficace pour dominer sa machine quelle qu'elle soit. Preuve en est, la diversité du plateau des stagiaires et les progrès accomplis par tous, malgré le fait qu'aucun d'eux ne possèdent la même machine avec les mêmes réglages. Alors oui, un réglage fin de la partie cycle pour une utilisation donnée, sur un revêtement particulier....sur piste et pour les fins connaisseurs. Sur route ouverte, un leurre, raison pour laquelle un réglage lambda pouvant satisfaire à la majorité des conditions de roulage suffit, au pilote de s'adapter aussi avec ce qu'on vous enseigne et il y a du boulot, ce qui est normal. Tous les ans, je vois des machines à réglages basiques (une certaine chose orange douteux et hors d'age entre autres) mettre un vent à d'autres, soit disant des bêtes de courses et de tenue de route sur routes ouvertes et sur piste (aaaah, la magie du marketing...), sans parler de Cédric aussi avec des machines qui ne sont pas des nouveautés au catalogue des constructeurs ou Yannick avec saXTZ 660 48 cv que personne ne suit en virages, bien que l'on aie deux fois plus de chevaux.... Ils ne passent pas 3 heures à régler leur machine, mais appliquent de façon chirurgicale tous ce qu'un pilote doit faire pour maîtriser sa machine et en tirer la quintescence au bon endroit et au bon moment. :wink:
Image


Plus je me juge, moins je m'estime, mais plus je me compare, plus je me rassure.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 300
Inscription: Dim Oct 11, 2015 16:46
Moto: ER6N
Casim: 77
Prénom: Anne

Re: réglage des suspensions

Message par Amy Kawette » Sam Nov 25, 2017 13:16

LAGROGNE a écrit:sans parler de Cédric aussi avec des machines qui ne sont pas des nouveautés au catalogue des constructeurs ou Yannick avec saXTZ 660 48 cv que personne ne suit en virages, bien que l'on aie deux fois plus de chevaux....


:shock: Je confirme !

Je me souviens aussi de Yohann de la 78 qui mettait la pâté aux sportives spécialement préparées pour la piste avec.... la Casimoto de la 78 (une petite XJ6 sans prétention...) !!!
Et les cales-pieds frottaient à chaque virage !

C'est pourquoi les journées piste organisées par la CASIM sont, à plus d'un titre, très formatrices !
Image

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 918
Inscription: Dim Oct 02, 2011 23:28
Localisation: Bry sur Marne
Moto: Petite crevette blanche
Casim: 77
Prénom: Stéphane

Re: réglage des suspensions

Message par Averell » Sam Nov 25, 2017 15:00

J'appuie ce que disent mes camarades.

C'est fini le temps où les motos étaient des vrais pièges, avec un réglage particulièrement pourri, et qu'on devait tout customiser pour obtenir un truc conduisible. C'était vrai dans les années 70/80, mais plus maintenant. De série, toutes les motos sont globalement saines, et globalement bien réglées. Bon, on peut toujours améliorer un ou deux points par ci par là, mais comme pour tout, le réglage des suspattes est un compromis, et ce qu'on gagne d'un côté, on le perd de l'autre : et il s'agit d'en être conscient, et de savoir ce qu'on fait.

D'ailleurs, rares sont les motos avec des suspensions véritablement réglables. Sorti des sportives, c'est assez rare. Et il y a une raison, pas seulement économique. Par exemple les grosses GT super chères, ont rarement des suspensions totalement réglables (hors pilotage électronique, évidemment). C'est pas parce que c'est trop cher, c'est parce que ça sert à rien, et risque d'être dangereux si on y touche. Donc... touchez pas !

Le seul truc important, c'est le réglage de la précontrainte. Surtout la précontrainte arrière, qui adapte la course morte (et ne change pas la dureté, contrairement à ce qu'on croit) de la suspension, et qui doit être adapté au poids transporté.

La seule fois où j'ai touché au réglage des suspensions, c'était sur ma Sprint ST, parce que je détestais sa propensions à se redresser un peu trop violemment à mon goût dès que j'avais le malheur de toucher au levier de frein avant en virage. Si je corrigeais totalement ce défaut (en serrant la précontrainte de fourche), la fourche devenait trop dure, et délicate à emmener en virage, et surtout très inconfortable sur chaussée déformée. Bref, pas top non plus. Ce que l'on gagne, on le perd. Le compromis est quelque part au milieu.

Et sinon, il y a un truc encore plus important que les suspensions sur une moto : le cadre. Et lui, on ne peut pas le régler (sauf quelques très rares moto ultra sportives où on peut régler l'angle de chasse). Et ce cadre a des défauts. Et très souvent, ces défauts sont compensés par un réglage judicieux des suspensions. Mais là, ça demande une maîtrise des réglages et un outillage de mesure qui n'est plus à la portée du quidam moyen. Et un réglage trop pointu sur une moto avec un cadre qui n'est pas au niveau, va faire ressortir tous les défauts du cadre : et c'est là que la moto va devenir piégeuse. Par exemple, n'essayez pas de durcir trop les suspattes de l'ER6 pour lui donner un "comportement course". Son cadre est trop mou pour vraiment supporter ça, et il va trop travailler, et se fatiguer très vite. Et quand le cadre rend l'âme avant le reste de la moto, je vous laisse imaginer le résultat (déjà que j'ai déjà réussi à pêter le cadre en la béquillant, oui oui).

Ah, un dernier conseil : ne négligez pas l'effet placebo. Vous trouverez toujours votre réglage plus satisfaisant que le réglage usine, tout simplement parce que c'est vous qui l'aurez fait. Même si en pratique, c'est très souvent pire. Le meilleur exemple de ce piège ce sont les motards qui fanfaronnent que leur nouveau pot delamorkitu (et qui fait trop de bruit) leur fait gagner plein de patates ! Eh ben, sans réglage de l'injection adaptée, et donc mesurée et affinée au banc, on ne peut pas gagner de puissance avec un nouveau pot. Au contraire, on en perd... C'est pourquoi il faut toujours essayer de mettre en place une procédure de mesure la plus fiable possible, pour vraiment mesurer ce qu'on fait.

Donc, faites confiance à votre moto. S'il y a un soucis, c'est 9 fois sur 10 un soucis entre la selle et le guidon. Et encore une fois : quand on sait pas, on touche pas.


Ah, et je parle là des réglages des suspattes d'origine. Si jamais vous changez la suspension et que vous mettez de l'adaptable, là, oui, faudra régler.
Quand est-ce qu'on mange ?

 
Messages: 76
Inscription: Ven Nov 24, 2017 11:21
Moto: 390 Duke, M796
Casim: 77
Prénom: Bruno

Re: réglage des suspensions

Message par bkant » Sam Nov 25, 2017 18:48

Je ne parle pas de transformer une moto, ni surtout de tripoter tous ses réglages lorsqu'il en existe. Mais modifier, c'est pourtant ce que suggère le message initial et ce qu'on voit autre part, sur le net: "Vous pensez avoir tel ou tel comportement anormal ou ennuyeux de la moto? Changez les réglages de l'avant ou de l'arrière selon les symptômes et recommandations suivants..."

Je crois qu'on est tous d'accord. Toucher à ces choses peut provoquer un désastre.

Un clic à l'arrière, pas plus, je l'avais fait après de longues longues réflexions et hésitations seulement. Puis ensuite, sur la route, j'en avais d'abord bien évalué les effets. Je retiens en premier que c'est super sensible, je ne reconnaissais plus la machine, à laquelle j'avais ensuite pris le temps de me réhabituer, tranquillement. Si je n'avais pas été satisfait, j'aurais facilement repris les réglages initiaux, d'un clic dans l'autre sens.

C'était pas du placebo. Plus tard, je retrouvais des similitudes de comportements de l'arrière lorsque je roulais avec la 1290 GT et en utilisant les modes Street ou Sport de ses suspensions. Plus ou moins raide, plus ou moins souple, et une adhérence différente selon l'état de la chaussée.

LAGROGNE a écrit:c'est au pilote de s'adapter sur une machine où les pneus et les suspensions sont hors d'âge, avec justement la maitrise de la gestion des gaz, des...


Une connaissance circulait avec une moto de 20 ans ou davantage, se plaignant de glisses, d'instabilités. Toutes pièces et pneus d'époque... Or les pneus ont une durée de vie, indépendamment de leurs indicateurs d'usure: sauf erreur, 5 ans (un peu plus si on rogne sur les marges de sécurité). On a été plusieurs à insister pour qu'elle change ses pneus, puis même qu'elle fasse changer ses suspensions, le tout par un pro.

Une huile de fourche s'use, s'altère, serait à remplacer tous les 30 000km au moins. Les joints SPI aussi (qui doivent être contrôlés régulièrement, pour vérifier que la fourche ne fuit pas). La suspension arrière, c'est pareil, c'est à remplacer ou à faire reconditionner passé un certain nombre de km. Ce sont probablement des opérations à faire aussi passé un certain nombre d'années d'utilisation ou de stockage?

En 20 ans, cette connaissance n'avait pas beaucoup roulé. Tout juste 10 000km. Ses pneus n'étaient pas usés, ni d'ailleurs craquelés par l'âge.

Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 918
Inscription: Dim Oct 02, 2011 23:28
Localisation: Bry sur Marne
Moto: Petite crevette blanche
Casim: 77
Prénom: Stéphane

Re: réglage des suspensions

Message par Averell » Sam Nov 25, 2017 19:11

bkant a écrit:Un clic à l'arrière, pas plus, je l'avais fait après de longues longues réflexions et hésitations seulement. Puis ensuite, sur la route, j'en avais d'abord bien évalué les effets. Je retiens en premier que c'est super sensible, je ne reconnaissais plus la machine, à laquelle j'avais ensuite pris le temps de me réhabituer, tranquillement. Si je n'avais pas été satisfait, j'aurais facilement repris les réglages initiaux, d'un clic dans l'autre sens.


1 clic ? Je pense que tu parles de la précontrainte. Oui, ce réglage là, on peut toucher. On doit, même : il est là pour adapter la charge de l'amorto à la charge qu'on met dessus, et doit donc s'adapter au poids du pilote, et être ajusté en cas de duo ou de bagages. Ce réglage est très important, et peut modifier considérablement le comportement d'une moto. Par exemple changer la précontrainte de l'amorto arrière change l'assiete, c-à-d la répartition du poids entre pneu avant et arrière. Une paille ! Mais en cas de mauvais réglage, les effets sont plus spectaculaires que vraiment dangereux. Comme tu sens tout de suite qu'il y a un truc qui ne va pas, tu adaptes assez vite.

Ce sont les autres réglages qu'il vaut mieux ne pas toucher (la compression et la détente). Déjà, ils sont beaucoup plus subtils, mais aussi leurs effets peuvent être pernicieux. Tu ne vas rien ressentir de particulier, sauf lors d'un freinage appuyé en sortie de courbe, et là... Paf.

Dans tous les cas : on ne change qu'un réglage à la fois, et on le note.


bkant a écrit:Une connaissance circulait avec une moto de 20 ans ou davantage, se plaignant de glisses, d'instabilités. Toutes pièces et pneus d'époque... Or les pneus ont une durée de vie, indépendamment de leurs indicateurs d'usure: sauf erreur, 5 ans (un peu plus si on rogne sur les marges de sécurité). On a été plusieurs à insister pour qu'elle change ses pneus, puis même qu'elle fasse changer ses suspensions, le tout par un pro.

Une huile de fourche s'use, s'altère, serait à remplacer tous les 30 000km au moins. Les joints SPI aussi (qui doivent être contrôlés régulièrement, pour vérifier que la fourche ne fuit pas). La suspension arrière, c'est pareil, c'est à remplacer ou à faire reconditionner passé un certain nombre de km. Ce sont probablement des opérations à faire aussi passé un certain nombre d'années d'utilisation ou de stockage?

En 20 ans, cette connaissance n'avait pas beaucoup roulé. Tout juste 10 000km. Ses pneus n'étaient pas usés, ni d'ailleurs craquelés par l'âge.


Oui. Tu as tout à fait raison : tout cela s'entend avec des amorto en bon état, des huiles et liquides au bon niveau et en bon état aussi (car oui, l'huile s'altère), des joints qui ne fuient pas, un liquide de refroidissement encore valide, etc. Sinon, concernant la durée de vie des pneus ? C'est variable, en fonction du type de pneu (un pneu piste est largement dégradé en 1 an, suffisamment pour qu'un païlote pointu le sente), et de sa méthode conservation : il s'altère à la lumière, l'oxygène le bouffe, et s'il est stocké monté sur la moto sans rouler (et pire s'il est dégonflé, ce qui va finir par arriver tôt ou tard), un plat va finir par se former. Bref. 5 ans, c'est une bonne moyenne, mais ça peut être plus rapide (j'ai lu 3 ans qqpart), ou plus long s'il est conservé dans des conditions tip top (c-à-d pas dans mon garage).

Bref, tout ça on va le dire pendant le CPM méca. On prend de l'avance, c'est bien !
Quand est-ce qu'on mange ?

Suivante

Retourner vers Activités CASIM 77

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité